50 ans de libre circulation dans l'UE

En 2018, l'UE a célébré le 50éme anniversaire de la libre circulation et le 60éme anniversaire de la coordination de la sécurité sociale. A cette occasion, la Commission Européenne et EURES ont organisé le concours #EUmovers. C'est Chloé Jorigny-Casteuble, attachée au sein de la DG BeSoc du SPF Sécurité sociale, qui a représenté la Belgique avec son histoire et elle a gagné un des cinq prix ! 
 

Historique

Les Européens ont toujours été en mouvement. Mais aujourd'hui, les citoyens de l'UE bénéficient de meilleures possibilités de se rendre à l'étranger pour y travailler, en vertu de la liberté de circulation. Grâce à la coordination de la sécurité sociale, les Européens ont également le droit de voyager, d'étudier et de prendre leur retraite n'importe où dans l'UE, tout en continuant à bénéficier de la protection de leurs prestations sociales.

Des premiers migrants il y a un demi-siècle aux rêveurs à la recherche d'opportunités de travail à l'étranger aujourd'hui, c'est notre célébration des histoires et des expériences qui ont été rendues possibles grâce à la liberté de circulation. Le premier règlement de la Communauté économique européenne (CEE) sur la coordination de la sécurité sociale date de 1958. Ce règlement a facilité la libre circulation des travailleurs en protégeant leurs droits lorsqu'ils se déplacent dans l'UE. Dix ans plus tard, en 1968, la liberté de circulation des travailleurs était pleinement instaurée. Cela a permis à tous les citoyens de l'UE d'accepter un emploi dans un autre État membre, d'y résider et d'y rester avec leur famille.

Depuis lors, le concept a mûri et s'est développé pour devenir l'une des quatre libertés essentielles de l'Union européenne. Aujourd'hui, la libre circulation signifie que les citoyens de l'UE ont le droit de voyager, d'étudier et de prendre leur retraite n'importe où dans l'UE, avec la protection continue de leurs prestations sociales. La libre circulation est l'une des réalisations les plus importantes du droit communautaire et l'une des plus grandes libertés dont jouissent les Européens sur le continent.

La liberté de circulation a permis à l'UE de réaliser des progrès significatifs, tant en termes de prestations sociales que de performances économiques. La mobilité de la main-d'œuvre est essentielle au bon fonctionnement du marché intérieur. Elle profite à l'économie et à l'ensemble de la société en s'attaquant aux pénuries et aux excédents de main-d'œuvre et en contribuant à la croissance et à l'innovation.

"La libre circulation des personnes entre les États membres est la marque de l'Union européenne. Elle est au cœur de son identité et implique une révolution des mentalités pour tous. Les chiffres montrent que cette révolution a lieu, lentement mais sûrement." Joost Korte, Directeur général, Direction générale Emploi, affaires sociales et inclusion de la Commission européenne.

Infographic EU Movers (.pdf)

Coming2Belgium et Leaving Belgium

Témoinage