La fusion-absorption : le pari de l’accroissement réciproque des compétences