Suivi de l'impact social de la crise COVID-19 en Belgique

Cadre général

Le jeudi 12 mars 2020, en réponse à la pandémie de COVID-19, le Conseil national de sécurité a annoncé la phase fédérale de gestion de la crise. La Première ministre fédérale préside ce Conseil national de sécurité, auquel participent également ses collègues régionaux. Afin de gérer efficacement la crise actuelle de COVID-19, le gouvernement fédéral a mis en place un réseau politique :

  • Le Conseil national de sécurité prend des décisions politiques au niveau stratégique.
  • Le Comité fédéral de coordination (COFECO) prépare la mise en œuvre des décisions politiques du Conseil national de sécurité et coordonne les différentes cellules de crise interdépartementales et interrégionales, qui concrétisent ces décisions.
  • La Cellule socio-économique (ECOSOC) fait effectuer des analyses et donne des conseils sur l'impact socio-économique des mesures prises ou à prendre. Le groupe de travail interdépartemental Social Impact COVID-19 Crisis (GT SIC) a été créé afin de soutenir ECOSOC et est responsable du suivi et de l'évaluation des mesures au niveau de leur impact social et de leur impact sur le marché du travail.
  • Le groupe de gestion des risques économiques (ERMG) est chargé de gérer les risques économiques et macro-économiques liés à la propagation du virus COVID-19 en Belgique.
  • Une Task Force inter-fédérale sur les groupes vulnérables a également été mise en place par le Conseil nationale de sécurité.

Le groupe de travail Social Impact COVID-19 Crisis (GT SIC)

Le GT SIC est responsable du suivi et de l'évaluation de l'impact des mesures relatives au marché du travail (par exemple, le chômage temporaire, le droit passerelle pour les indépendants), à la sécurité sociale (par exemple, le report des cotisations de sécurité sociale) et à l'assistance/inclusion sociale. Les priorités du GT SIC sont les suivantes :

  • Suivi de l'impact socio-économique de COVID-19 ;
  • Évaluation de l'impact à court terme des mesures déjà prises (suivi) ;
  • Simuler l'impact des nouvelles mesures à prendre (évaluation "ex-ante") ;
  • Identification des groupes à risque.

Le GT SIC soutient également la Task Force sur les groupes vulnérables au moyen d'analyses d'impact, éventuellement enrichies d'analyses scientifiques.

Le GT SIC :

  • Étudie l'impact de l'épidémie et des mesures COVID-19 des différents niveaux de gouvernement sur les groupes vulnérables ;
  • Détermine quelles personnes sont concernées par le filet de sécurité des mesures socio-économiques et rend leurs problèmes visibles ;
  • Suggère des mesures socio-économiques supplémentaires à prendre en compte par les décideurs politiques ;
  • Encourage la coordination avec les régions afin d'assurer une meilleure coordination des mesures.

Le GT SIC est composé de représentants du SPF Sécurité sociale, du SPF Emploi et du SPP Intégration sociale, ainsi que de représentants des Institutions publiques de sécurité sociale (IPSS), de Sigedis, Statbel, de la Banque nationale de Belgique et du Bureau fédéral du Plan.

Bureau fédéral du plan - SPF Sécurité sociale - SPF emploi, travail et concertation sociale FEDRIS - CAAMI - BCSS - BNB - SPP IS INAMI ONVA INASTI ONSS ONEM SIGEDIS - STATBEL

Publications GT SIC

La priorité du GT SIC était le suivi statistique de l'impact social de la crise, car la disponibilité et l'accessibilité rapides de données actualisées sont essentielles pour prendre des décisions politiques appropriées. Le GT SIC collecte des données auprès des différentes administrations et les utilise pour fournir un rapport analytique hebdomadaire actualisé à l'ECOSOC et au réseau politique de la crise du COVID-19. Les différentes administrations fournissent au GT SIC des données et des estimations préliminaires qui ne sont pas publiées dans des circonstances normales, mais qui sont essentielles pour gérer l'impact social de la crise du COVID-19. C'est pourquoi, jusqu'à présent, ces informations n'ont été communiquées qu'aux décideurs politiques.

En outre, le GT SIC apporte sa contribution à la demande de l'ECOSOC et de la Task Force "Groupes vulnérables". En principe, le GT SIC peut également donner des conseils de sa propre initiative, mais par manque de temps, cela a été plutôt limité jusqu'à présent.

Cette page web devrait contribuer à rendre les informations mises à la disposition des décideurs politiques par le GT SIC plus accessibles aux autres acteurs impliqués dans le soutien politique dans le cadre de COVID-19.

Productions récurrentes :

Afin de répondre à la nécessité de disposer d'informations en temps utile, les rapports du GT SIC sont largement basés sur des données provisoires. Certaines données sont évolutives, entre autres parce que les demandes de mesures peuvent avoir un caractère rétroactif, certains dossiers nécessitent des recherches supplémentaires, ... Dans un certain nombre de cas, ces données ne sont pas (encore) validées/publiées.  Toute utilisation de ces données et les analyses fondées sur celles-ci doivent tenir compte de ce contexte spécifique. 

Vous trouverez ci-dessous la courte note "Principaux constats et recommandations" et la note complète "Suivi de l'impact de COVID-19 sur l'emploi et la protection sociale en Belgique"

Par thématique :

Mail à: Rudi.VanDam@minsoc.fed.be of Koen.Vleminckx@minsoc.fed.be

Partenaires

  • COVIVAT : "Corona Onderzoeksconsortium voor Inkomensverdeling en Sociale Effecten", une collaboration entre trois groupes de recherche de l'Université catholique de Louvain et de l'Université d'Anvers, cofinancée par le SPF Sécurité sociale.
  • Dynam : un partenariat de longue date entre l'Office national de Sécurité sociale (ONSS), l'HIVA-KU Leuven, l'Institut Bruxellois de Statistique et d'Analyse (BISA), le Département Travail et Économie Sociale (WSE) et l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS).