Projets pilote prévention intégrée contre le burn-out

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, travaille avec diverses institutions concernées à une politique de prévention intégrée et coordonnée en matière d'affections mentales liées au travail, dont le burn-out.

Une politique intégrée nécessite des actions et des projets à chaque niveau de prévention et d’intervention, mais aussi des initiatives plus globales . En concertation avec les parties prenantes, un plan d’action a déjà été établi comprenant les différents (sous-)objectifs pour chaque niveau d’intervention.

Avez-vous un projet pilote en cours sur la prévention de burn-out (ou un plan de projet que vous voulez lancer avant la fin de l'année) qui est basé sur les objectifs de ce plan d'action ? Vous pouvez soumettre votre candidature afin de prétendre à un soutien financier.

Qui peut soumettre une candidature?

L'appel s'adresse aux différents acteurs actifs dans la prévention et le traitement des affections mentales liées au travail, tels que les pouvoirs publics, les institutions, les entreprises, les instituts de formation, les services de prévention internes et externes, etc. 

Les projets introduits peuvent être des initiatives individuelles ou transversales, c’est-à-dire qui regroupent plusieurs organisations.

Quelles sont les conditions de participation ? 

Les intervenants intéressés ont trois mois pour soumettre leur candidature. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 21 septembre 2018.

Les candidats doivent introduire un dossier comprenant un plan de projet détaillé. Chaque candidat devra ainsi clarifier comment  le résultat attendu du projet pilote sera atteint. Le calendrier, le budget détaillé et  les relations de coopération entre les parties prenantes doivent également être explicités.

Chaque candidat doit désigner un comité de projet avec un coordinateur. Pour les projets pilotes transversaux, les candidats doivent également mettre en place des structures de concertation externes qui pourront t, le cas échéant, apporter des adaptations au projet.

Pour la sélection des projets pilotes, un certain nombre de critères fixes seront pris en compte. Des projets durables sont recherchés, complémentaires aux initiatives existantes et reproductibles à d'autres acteurs après la mise en œuvre du projet pilote. Les projets doivent également être cohérents avec les objectifs et les actions définis dans le plan d'action pour une politique de prévention intégrée des affections mentales liées au travail. Une vue d'ensemble complète des critères et des documents à remplir se trouve en bas de cette page.

Un comité de sélection évaluera tous les projets soumis d’ici la mi-novembre. 

Quel budget peut être alloué ?

Tant des initiatives individuelles que des initiatives transversales sont admissibles au financement.

Les projets pilotes pourront disposer d'un budget minimal de 10 000 euros et d'un budget maximal de 300 000 euros. Comme la politique de prévention des affections mentales liées au travail est axée sur l'intégration et la coordination, 90 % du budget est réservé à des projets transversaux. 

Ces projets pilotes viendront compléter les autres projets actuellement menés par diverses institutions, y compris les projets de Fedris  et du SPF Emploi Travail et Concertation Sociale.

Documents pour les candidats

Manuel pour la soumission des projets pilotes (.pdf)

Approche FAQ (.pdf)

Burn-out prévention plan (.xls)

Projets pilotes individuels template (.doc)

Projets pilotes transversaux template (.doc)

Plan de projet (.xls)

Présentation Kick Off (.pdf)

Infosession 1 : présentation (.pdf)

Infosession 1 : questions et réponses (.pdf)

Infosession 2 : questions et réponses (.pdf)